Conservation d’une tapisserie d’Aubusson dite « exotique »

P1020981

A son arrivée à l’atelier, la tapisserie apparait dans son format d’origine : un repli dans le haut diminuait sa hauteur. Elle a été fortement restaurée dans sa partie basse, les couleurs des restaurations ont évolué au fil du temps (les bruns en roux, les bleus en mauve…), ce qui perturbe la lecture du décor : les lacunes retissées sont devenues des taches.

C’est une pièce qui a été longtemps entretenue et suspendue. Ses couleurs ont pâli aux ultra-violets. L’ensemble du tissu est sec et terne, la pièce a besoin d’être débarrassée de sa poussière, les chaines béantes doivent être réalignées, puis elle doit bénéficier d’un doublage sérieux qui la soulagera de son propre poids.

P1020984

Dans le repli du ciel, la laine a été protégée de la poussière et des ultra-violets.

P1030051

Le même endroit après nettoyage.

P1020975

C’est toujours un vrai bonheur de découvrir les couleurs d’origine sur l’envers, quand on enlève la vieille doublure.

P1020986

On lit mieux sur l’envers l’important travail de retissage dans la partie basse.

P1020991

Toujours sur l’envers : les « craques » du ciel de soie.

P1040482

Quand c’est possible, les anciennes restaurations sont ôtées.

P1030048

Le rapace avant restauration : l’ensemble de la queue a été retissé, les bruns sont devenus roux, la soie du plumage est « cuite »et les chaines flottent, les bleus autour de l’oiseau ont viré au mauve.

P1040563

Le rapace après restauration et aquarellage léger des anciens tissages.

P1040581

P1040576

La tapisserie est ensuite doublée sur une toile bisonne décatie, puis un ruban velcro est cousu sur le haut. Elle va pouvoir être à nouveau suspendue, à condition de prendre quelques précautions : pas d’exposition directe à la lumière du soleil ou de la lune, un éclairement le plus doux possible, pas de radiateur à proximité, pas de contact avec le mur. Il faut veiller aussi à une bonne circulation de l’air ambiant. Et bien sûr, une hygrométrie régulée, l’humidité sera aussi néfaste à la tapisserie qu’une trop grande sécheresse de l’air.

P1040590